Le Tennis Pourcentage (TP),première partie

Si vous suivez le tennis régulièrement à la télévision, vous avez déjà probablement entendu parler de tennis pourcentage. Le sens commun pourrait vous faire penser qu’il s’agit des statistiques de match mais bien que ça y soit relié, le tennis pourcentage est avant tout une manière de gérer le risque en votre faveur.

Si vous avez la chance d’écouter les commentaires de John McEnroe à la télévision américaine ou il y fait une brillante carrière de commentateur de tennis, vous l’entendrez constamment parler du tennis pourcentage. Comment un joueur qui a l’habitude de jouer un tennis si éblouissant parsemé de coup gagnant peut-il parler de tennis pourcentage ? C’est que le TP n’est pas une tactique qui consiste à renvoyer bêtement la balle derrière le filet. Il s’agit avant tout d’évaluer vos coups et leur pourcentage de réussite. Il faut donc, pour appliquer efficacement les principes du TP bien connaître son propre jeu ainsi que dans une moindre mesure celui de votre adversaire.

Des joueurs comme Sampras, Agassi et bien d’autres encore, sont presque tous capables de frapper des coups gagnants de n’importe quel endroit du terrain. Mais le tennis, même au plus haut niveau est un jeu où celui qui gagne n’est pas celui qui frappe le plus de coups gagnants, mais plutôt celui qui fait le moins d’erreur. Les coups gagnants ne sont pas interdits mais il ne sont tentés qu’au moments où vous avez une bonne occasion. Ça peut être par exemple l’attaque d’une balle courte ou une volée gagnante jouée sur un passing raté.

Bien que l’application du TP varie en fonction de votre jeu et de celui de votre adversaire, il existe quelques principes universels à respecter. Passons-les en revue:

Service Vous devez passer un bon pourcentage de premières balles. Ce pourcentage doit être au moins supérieur à 50% et dépend de la qualité de votre deuxième balle. Si votre deuxième balle est faible et que votre adversaire l’attaque souvent, votre premier service doit atteindre un pourcentage encore plus élevé, environ 70-80% de réussite.

Pour augmenter votre pourcentage en première balle, tachez de mettre plus d’effet ou frappez un peu moins fort. Vous pouvez appliquer le principe de la «première-deuxième» balle qui est frappée avec moins de risque qu’une première mais plus qu’une seconde, le but étant d’augmenter votre pourcentage de réussite.Retour de service Rappelez-vous l’article « comment briser un grand service » : votre premier objectif est de remettre la balle en jeu. Ensuite, si votre adversaire monte au filet, vous devez jouer court et s’il reste en fond de court, votre objectif sera de jouer une balle profonde.Passing-shots Lisez le dernier article « comment jouer un volleyeur ». Vous devez éviter de donner le point directement. Préférez jouer des passing shots à faible risque et qui vous permettront d’etre en meilleur position sur le point suivant. Les passings shots joués dans les pieds sont les plus efficaces. En dernier recours, n’oubliez pas non plus le lob. En tous les cas, votre adversaire doit encore faire un coup de raquette supplémentaire pour gagner le point et vous ne pouvez pas imaginer le nombre de points gagnés de cette façon.Volée Rappelez-vous l’article sur le service-volée : vous n’êtes pas obligés de faire le point dès la première volée. Celle-ci peut servir de préparation pour obtenir une balle plus facile que vous pourrez terminer en toute sécurité.En fond de terrain Pour la plupart d’entre nous, c’est là que se joue principalement un match. Les quelques principes fondamentaux sont les suivant :

  • Vos balles doivent être jouées environ un mètre au-dessus du filet pour une bonne sécurité.
  • Si vous êtes déporté : rejouez croisé, votre replacement sera bien plus facile.
  • Sachez attendre la bonne occasion pour accélérer : attendez la balle courte.
  • Préparez vos points en accélérant mais sans chercher le coup gagnant direct. Cherchez plutôt à forcer votre adversaire à vous donner une balle courte qui va vous donner l’opportunité de terminer le point sans risques.
  • Accélérez de préférence en long de ligne sur les balles courtes: votre adversaire possède alors moins de temps pour réagir.
  • Dirigez les trois-quarts de vos coups sur le point faible adverse.
  • Évitez de changer la direction de la balle si la balle qui arrive est difficile ou touche votre point faible : renvoyez-la balle droit d’où elle vient. (des études ont démontré que jusqu’à trois fois plus d’erreurs non-provoquées étaient commises quand la direction de la balle était changée).
A noter !

3 permanences sont à votre disposition pour vous inscrire ou vous ré-inscrire pour la saison tennistique 2017/2017 : tous les détails ci-contre !